Je m’appelle Filippo Berto et à partir d’aujourd’hui je suis citoyen digne d’éloges de Meda. Exactement comme vous tous.

Il est inutile que je cherche ne serait-ce seulement que de commencer à décrire l’émotion que j’ai éprouvée en recevant l’attestation du titre de mérite de la ville de Meda: je ne pourrais jamais y arriver.

Et alors je passe directement outre, et j’essayerai de vous expliquer pourquoi – car avec moi – je sens que vous êtes devenus “de Meda” vous tous aussi.

Vous tous qui êtes les clients de la Société que j’ai l’honneur de diriger, fondée par mon père Fioravante et par mon oncle Giorgio en 1974.

Vous tous, qui en tant que fournisseurs, concourrez quotidiennement à vous occuper d’une façon extraordinaire de la filière de qualité qui est dans les coulisses de chacun de nos projets de Design des Rêves, pour le confort couture des maisons de ceux qui choisissent la marque BertO, parmi les innombrables qu’offre le marché.

Vous tous collaborateurs internes de la Société, qui, dans les différents rôles et fonctions au sein de la maison BertO, travaillez tous les jours du matin de bonne heure jusque tard le soir pour maintenir cette promesse de qualité qui appartient au “Made in Meda” et à son histoire millénaire de manufacture d’excellence.

Filippo Berto et Maire Ville de Meda Luca Santambrogio.

Être citoyens digne d’éloges d’une ville comme Meda n’a pas son pareil, sur toute la Planète.

Je pense que ceux qui ont démarré cette Société, et qui continuent à nous inspirer grâce à l’esprit qu’ils nous ont inculqué, seraient orgueilleux de la reconnaissance qui nous est arrivée – comme si c’était un signe du destin – précisément le jour de l’anniversaire de la ville de Meda: le 10 décembre.

Meda a en effet été fondée le 10 décembre 1252, et a eu hier, 10 décembre 2021, 769 ans.

Et hier, 10 décembre 2021, je me suis vu délivrer un parchemin avec mon nom écrit dessus.

Prix Citoyenneté Digne d’Éloges de la Ville de Città di Meda.

C’est la reconnaissance pour le travail, que j’ai pu effectuer grâce au territoire et aux excellences qu’il exprime depuis toujours (depuis un bon millier d’années, comme l’énonce le sous-titre de ce livre).

Dans le fond, même les mots que la ville – en la personne du maire Luca Santambrogio – a voulu choisir pour cautionner cet incroyable titre de mérite à mon égard, parlent, de travail, travail et encore travail.

Je suis profondément reconnaissant, au point que je n’arriverai jamais à l’exprimer, aussi pour avoir rapporté, dans l’acte officiel, des mots comme ceux que je vous cite ci-dessous (expressions qui – même si elles me sont parvenues écrites sur un parchemin – me sont gravées de façon indélébile dans le cœur):

La Ville de Meda,
en signe de reconnaissance pour sa capacité à conjuguer l’innovation numérique et l’esprit entrepreneurial du secteur “bois-ameublement”;
notamment, pour son intuition unique à numériser son activité de divulgation, promotion et vente de l’ameublement “Made in Meda” devenant étude de cas de Google;
pour l’implication de son entreprise dans des œuvres sociales, éditoriales et de bienfaisance;
confère
le titre de mérite civique
à Filippo Berto

Comme vous le voyez, on parle de vous tous, qui – en tant que clients, fournisseurs, collaborateurs – avez permis que des concepts comme ceux qui sont exprimés dans cette reconnaissance deviennent un travail concret, au service d’une excellence “Made in Meda” qu’un bon nombre, avant nous, ont rendu célèbre dans le monde entier.

Mes remerciements s’étendent donc du premier citoyen de Meda, auquel va une reconnaissance toute spéciale pour son attention envers ce que je fais et que nous faisons, à tous, absolument tous ceux qui m’ont été proches et continueront de l’être avec un dévouement inestimable, pour continuer notre travail comme le mérite Meda: selon les standards les plus hauts en absolu, au service des meilleurs clients du monde.

Je ne sais pas ce que je peux ajouter d’autre, si ce n’est… mon soulagement car ces mots je peux les écrire et donc je ne dois pas les prononcer : le nœud que j’ai dans la gorge m’empêcherait d’émettre le moindre son!

Les lauréats ayant le citoyenneté de la ville de Meda.

(Les lauréats: Avis Meda, Protection Civile Meda, Fondation Giuseppe Besana Onlus, Briantea84 ASD, Eugenio Boga, Silvano Desideri, Raffaella Masciadri et Filippo Berto).

J’ai écrit un livre sur ma ville, il s’intitule Made in Meda: le futur du design a déjà mille ans. ==> Si vous désirez en savoir plus, cliquez ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.